Manuel de survie : en soirée #1

Helloooo, on se retrouve avec un nouveau concept sur le blog « manuel de survie », j’avais envie de changer un peu. Je vais aborder plusieurs sujets, les soirées, les voyages, le lycée, les achats, les concerts etc… Des sujets assez courants et qui concernent la majorité d’entre nous.


 Les beaux jours approchent, l’été aussi, donc les soirées sont presque là.  J’adore les soirées, mais chacune d’elle est différente, je vais à certaine soirée super sereine et a d’autres complètement stressée suivant les invités. De plus, comme aller en soirée, c’est de plus en plus fréquent pour les jeunes, et que des fois cela se passe mal, j’avais envie d’en parler en toute liberté avec vous, sans secret, sans tabou.

Certains pensent que nos soirées (celles des jeunes) se résument à : sexe, drogue, alcool, musique, sexe, drogue, tromperie, alcool, abus, ils n’ont pas tords mais ce n’est pas complètement vrai aussi. Nos premières soirées se passe souvent dans l’excès, avec beaucoup d’alcool et un peu de drogue, parce que c’est cool, parce que c’est nos premières fois et qu’on veut marquer le coup mais avec le temps ça change. 

Premièrement, et c’est vraiment important de le comprendre, ce n’est pas parce que l’on ne boit pas que notre soirée va être nulle. Certes, l’alcool aide les gens à se lâcher, à les rendre plus drôles, plus vrais mais s’éclater sans boire c’est possible puisqu’on le faisait quand on était petit, il faut juste apprendre à se lâcher naturellement, sans manière, sans barrière. Il faut être soi-même.    



Certaines fois, on est invité à une soirée ce qui est super chouette pourtant on appréhende la soirée, par rapport aux invités. Plusieurs fois je me suis retrouvée dans cette situation : vais-je à la soirée même si je vais voir X ou Y ? Que faire ? Ma philosophie c’est que l’on ne doit jamais se priver pour quelqu’un, jamais. Donc comme vous pouvez le deviner, j’y suis allée. Premièrement, j’y vais pour profiter, et voir mes amis, et si jamais des personnes que je n’apprécie pas y sont, je ne leur porte pas attention et ça passe tout seul. De plus, une soirée n’a jamais tué personne dans le sens ou 5 heures ou 6 heures avec des gens qu’on connaît ne fait pas de mal. Et si jamais vous avez vraiment peur d’aller à cette soirée, mais que vous décidez de quand même sauter le pas, prévenez un proche à vous, et demandez lui si en cas d’urgence il peut venir vous chercher, c’est toujours bien. Donc en gros, si vous hésitez à aller à une soirée à cause des invités, ne vous privez pas pour deux ou trois personnes, et demandez toujours à un proche si il peut vous venir en aide si c’est vraiment horrible pour vous, mais n’oubliez pas qu’une soirée ça fait aussi beaucoup de bons et beaux souvenirs.



Que faire quand je bois trop ? Il est difficile de connaître ses « limites » quand on commence à boire, c’est vrai, pour certaine personne, avec un verre elles sont totalement souls et d’autres c’est avec une bouteille alors comment savoir ? Je vais peut-être dire quelque chose de débile (comme cet article ahaa) mais on arrive à sentir ce genre de chose, on arrive à sentir l’état de notre corps, si on peut encore supporter l’alcool ou non, peut-être que les premières fois on y arrivera moins, mais les autres fois ça ira. Donc si on boit trop pas de panique, ça arrive, vous avez plusieurs options, soit vous vomissez et après vous allez vous sentir légèrement mieux, ou alors vous laissez passer la journée, il faut penser à boire beaucoup d’eau même si vous pensez ne rien pouvoir avaler, après une cuite, votre corps est déshydraté, c’est pour cela qu’il faut beaucoup boire. De plus, je vous conseille de boire du thé avec une cuillère de miel dedans et si possible de prendre l’air, de sortir marcher un peu ça vous fera passer les mauvaises sensations.  

Petits conseils, si vous allez dans un bar, une boite acceptez le verre d’un inconnu seulement si il est servi devant vous et ne quittez jamais votre verre des yeux, les drogues circulent très vite et ne sont pas détectables. Il ne faut faire confiance à personne, l’être humain peut être très vicieux par moment, surtout si vous êtes une fille, malheureusement. Et si vous sortez faire la fête à l’extérieur, n’oubliez jamais votre carte vitale, car si il arrive quelque chose c’est toujours bien de l’avoir. De plus, ne vous forcez jamais à boire, à danser d’une certaine manière pour les autres.
Si un/une de vos ami/amie part avec un/une inconnu/inconnue alors qu’il n’a pas vraiment les idées nettes, n’hésitez pas une seule seconde avant de le retenir, il vous en sera reconnaissant. Ne laissez jamais quelqu’un seul si il est bourré, ou si il a déjà vomis, il ne faut pas avoir peur d’appeler des personnes responsables ou les pompiers si vous voyez que son état empire. Si des personnes pas très nettes vous suivent, si vous avez peur, ne vous retournez pas, évitez les petites rues, appelez un proche et marchez vite. N'hésitez pas à prendre un taxi ou un Uber pour rentrer (petit code promo pour Uber au passage : qv7p8aj1ue). Et quand vous dites « non », insistez bien, car pour certaines personnes c’est compliqué à comprendre.

Je m’arrête là, cet article n’est pas très long mais ce sont des conseils efficaces à prendre quand même avec du recul, de plus faites attention avec l’alcool surtout si vous êtes jeunes (je dis ça alors que j’ai 18 ans mais bon), et malheureusement, ce qu’on voit à la télévision, ça n’arrive pas qu’aux autres. Je sais bien que je ne suis personne pour donner ces conseils, mais pour moi ça marche, je n'ai jamais eu de problèmes et j'espère que ça va continuer. 

Marine

2 commentaires